La corrosion de la fonte en milieu marin

Des solutions existent

Comme tous les métaux, la fonte est soumise à la corrosion qui varie d’un site à l’autre en mer. Une première estimation de IN VIVO ENVIRONMENT , fait état d’au maximum ¼ mm/an selon l’étude.

 

 

 

 

Les solutions adoptées aujourd’hui dans le secteur offshore sont notamment :

  • Les peintures (epoxys, appret anti-oxydant), qui présentent l’inconvénient de pouvoir être dégradées lors des manipulations.
  • Les anodes sacrificielles, qui sont efficaces mais coûteuses (6000 €/tonnes environ).

 

Cela amène donc FMGC à proposer des alternatives comme :

  • Le surdimensionnement, qui garantira à un prix compétitif la fonction lestage jusqu’au terme de l’exploitation.
  • L’enrobage avec un élastomère, qui offre une excellente résistance aux chocs et donc aux possibles dégradations lors des manipulations, dans un respect total de l’environnement.

 

 

Aimeriez-vous en savoir plus?

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter à cette page et soyez informés des dernières actualités du Group Farinia, directement dans votre boîte de réception!