PJT: Usinage et automatisation

Lundi, Mars 25, 2019

Entretien avec Frédéric Bocquet et Alexandre Gauthier

Etape 5 du chantier FANUC chez PJT copy_0.jpg

Depuis son acquisition par le groupe Farinia, Peugeot Japy Technologies n’a jamais su se développer, évoluer et adopter les dernières tendances en matière d’usinage. L'automatisation est l'un des objectifs les plus importants de l'installation d'usinage. Frédéric Bocquet et Alexandre Gauthier sont ceux qui gèrent cette transition difficile. Voici leurs mises à jour sur les dernières avancées en matière d’usinage chez Peugeot Japy Technologies.

 

Quelles sont les principales étapes d’automatisation entreprises récemment par PJT?

Alexandre Gauthier: Cependant nous avons des projets d’automatisation pour 2 raisons : Améliorer notre productivité, améliorer la précision et la répétabilité pour éviter des écarts qualité.

 

Comment ces intégrations ont-elles amélioré le cycle de production?

Frédéric Bocquet : Ces intégrations ont permis de :

  • stabiliser les cycles de production ;
  • de réduire les taux de défauts liés aux anciens équipements ;
  • d’augmenter le nombre de pièces produites.

 

Lors de son acquisition par Farinia Group il y a 1 an PJT était en pleine crise financière. Comment l’automatisation a-t-elle contribué à la relance de la société ?

Frédéric Bocquet : L’automatisation permet de :

  • remplacer des moyens de production « ancienne génération » qui n’étaient plus compétitifs ;
  • accroître nos performances industrielles et économiques ;
  • supprimer des tâches répétitives effectuées par l’homme.

 

Les employés de PJT s'habituent-ils aux changements du cycle de production et quelles sont leurs réactions ?

Frédéric Bocquet : Les nouvelles installations sont pour la plupart bien accueillies par les employés de Peugeot Japy Technologies, notamment en termes d’amélioration des conditions de travail, mais aussi par la suppression de tâches répétitives. Après les phases de formation et prise en main des nouvelles installations, les employés apprécient travailler avec des moyens neufs de dernière génération.

 

Enfin et surtout, les robots vont-ils remplacer la main-d'œuvre humaine de l'usine d'usinage?

Frédéric Bocquet : Un plan d’investissement est prévu pour accentuer la mise en place de robots au sein de Peugeot Japy Technologies. A ce jour 23 robots sont en production dont 19 au CP POWERTRAIN – RAIL. Les principaux projets de mise en place de cellules robotisées sont prévues au CP MODULES.

Les objectifs sont de :

  • sécuriser les procédés d’usinage par la mise en service de cellules robotisées avec contrôles automatisés intégrés ;
  • remplacer partiellement la main d’œuvre tout en réduisant les coûts de non qualité.

L’installation de 7 nouveaux robots est prévue en 2019 (robots 6 axes et robots collaboratifs).

 

Aimeriez-vous en savoir plus?

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter à cette page et soyez informés des dernières actualités du Group Farinia, directement dans votre boîte de réception!